Eglise

Barzan

Type : Architecture. Adresse : Place de l'Eglise. Implantation : En village. Siécle : Seconde moitié 19ème siècle. Datation : Par source. Statut : Public. Appellation usuelle : Eglise Saint-Pierre. Parties constituantes : Totalité. Historique : Edifice néo-classique (romano-gothique) de 1858 remplaçant une première église du 12ème en croix latine ; signé sur la clé au niveau du clocher-porche (Alaux, architecte) avec aussi compas d'architecte. Bien des péripéties vont ajourner puis reporter la reconstruction de l'église de Barzan. Tout commence en 1860, date à laquelle on fait appel à Gustave Alaux, architecte bordelais, pour étudier la construction d'un nouvel édifice. Le premier datait de 1689 et menaçait ruine. Devant les prévisions de coût le maire de Barzan charge Jean-Baptiste Londe, architecte à Saintes, de réparer provisoirement l'église qui va accueillir les fidèles pendant encore une dizaine d'années. Mais dès 1869 on demande à Alaux d'actualiser son projet qui sera annulé en raison de la guerre de 1870. En 1873, Alaux revient et les travaux de construction de la nouvelle église en lieu et place de l'ancienne interviennent dès 1875 et dureront jusqu'en 1879. L'église s'articule selon un schéma néo-gothique habituel. A parti d'un plan en croix latine, elle est précédée d'un clocher-porche, coiffée d'une flèche en pierre et terminée par une abside à pans coupés. Près de l'église, quelques cénotaphes de l'ancien cimetière ont étté laissés. Murs : Calcaire ; pierre de taille. Toit : Tuiles mécaniques. Etages : Un vaisseau. Voûte : Ogivale. Sculptures : Décor intérieur dû à Barbot, sculpteur attitré de Gustave Alaux. Intérêt : Ex-voto signalé. Source de la fiche : Prospection. Remarques : Sur le parvis de l'église, intéressant monument aux morts polychrome.

Barzan

Barzan

Recherche sur le site

barzan panoramique

Vue panoramique
de Barzan

Pour aller plus loin

essai sirene