Saint-Romain-sur-Gironde

La commune se trouve dans le canton de Cozes (arrondissement de Saintes). Par décret du 27 avril 1956, Saint-Romain-de-Beaumont devient Saint-Romain-sur Gironde. La population était de 108 habitants en 1790, 72 en 1946, 51 aujourd'hui. La commune, petite (316 hectares), occupe les rebords en pente douce d'un plateau de calcaire crétacé. Elle est limitée, à l'ouest, par un vallon largement ouvert sur les polders de l'estuaire. A l'est, elle est dominée par la butte de Beaumont (59 m.) située dans la commune de Saint-Fort-sur-Gironde. En avant du plateau, en bordure de la Gironde, se sont développés des polders.

 
Eglise

Église de Saint-Romain-sur-Gironde

 
Tour

Tour de Beaumont

 
 

L'occupation humaine est très ancienne. On trouve des vestiges gallo-romains épars. Une ancienne voie romaine venant de Saintes passait à Saint-Romain. L'économie est diversifiée. On y fait surtout des céréales (blé, orge, maïs) et de la vigne, au nord, sur les coteaux. En bordure des polders, sur les sols argileux, les “mottes”, on fait des cultures maraîchères. Dans le hameau, la vieille église est entourée de son cimetière. Elle a une façade à pignon, un petit clocher carré à toit plat, un chevet plat, flanqué de deux gros contreforts. A l'intérieur, un autel avec retable en pierre. La commune est traversée par le GR 360.

 
Saint-Romain-sur-Gironde
 

Recherche sur le site