Jetées, Le port rives ouest et est

Meschers-sur-Gironde, Le port

Deux perrés couvrent les talus intérieurs des deux levéesRemblai formant digue, élevé parallèlement à un cours d’eau pour protéger la vallée des inondations qui se terminent chacune par un musoirmusoir
Extrême pointe d’une digue ou d’une jetée
et marquent l’entrée du port. La jetée est rejoint la digue au niveau de son musoir. Sur son terre-plein sont installés quatre bollardsbollard
Bitte d’amarrage
de pierre de forme quadrangulaire. Ces bollards sont fixés dans des massifs de maçonnerie en moellons, aujourd’hui couverts de terre. Le perré de la jetée ouest est terminé par un demi musoir précédé d’un petit épiépi
Ouvrage léger établi perpendiculairement à la berge d’un cours d’eau, au littoral, pour entraver l’érosion
maçonné qui interrompt le perré.
Les perrés et les musoirs sont en moellons recouverts d’une couche de moellons bruts de Blaye. Les moellons des perrés et des musoirs sont aujourd’hui maçonnés. La jetée de la rive ouest a perdu son aspect de jetée ou de levée.

Datation : les jetéesChaussée enracinée dans le rivage et établie pour permettre l’accès d’une installation portuaire, pour faciliter les manœuvres dans les chenaux d’accès au port primitives pourraient avoir été construites lors des travaux de 1830. Mais en 1879, elles sont dépourvues de perrésMur, revêtement en pierres sèches ou en maçonnerie qui protège et renforce un ouvrage. La jetée de la rive est a été dégagée par la rectification du coude du chenal dans la première moitié du siècle.

Dimensions : la jetée de la rive est a une longueur d’environ 50 mètres et une largeur de 5 mètres en tête. La jetée de la rive ouest a actuellement une longueur beaucoup plus réduite. Sa largeur primitive était déjà supérieure à celle de la jetée est. Une petite plage s’est formée entre la falaise et la jetée.