Gare

La Tremblade

Type : Architecture. Adresse : laGrève. Implantation : En ville, peu dense. Siécle : 19ème, deuxième quart (1829) 19ème, troisième quart (1865). Datation : par source. Statut : Privé. Appellation usuelle : Gare de La Tremblade ; gare de la Seudre. Parties constituantes : Totalité. Historique : A l'origine, en 1876, c'est une gare de passage, de l'embranchement de Saujon au débarcadère du bac à la Grève ; en1880, l'Etat la rachète à la Compagnie du Chemin de fer de la Seudre ; le faible trafic de voyageurs justifie son transfert par la route en 1939, mais les gares restent ouvertes au trafic sur rail des marchandises ; notamment l'envoi des huitres depuis La Tremblade et des autres gares de la Seudre ; la section de La Tremblade à la Grève est déclassée en 1978 et La Tremblade devient le terminus de la ligne exploitée sous le nom "Train Touristique de la Seudre". Murs : Calcaire ; moellons ; enduit. Toit : Tuiles mécaniques. Etages : Un.