Gare

Mortagne-sur-Gironde

Type : Architecture. Adresse : 3, Impasse de l'Ancienne Gare. Implantation : En écart. Siécle : Seconde moitié 19ème. Datation : Par source. Statut : Privé. Appellation usuelle : Actuellement "Auberge de la Garenne". Parties constituantes : Extérieures. Historique : Ancienne gare de lignes semi-privée ; édifice classique de la période de construction des chemins de fer économiques. Transformée en auberge après 1945. Murs : Calcaire ; moellons ; enduit. Toit : Ardoise. Intérêt : Entièrement modifié ; modernisé sans rapport avec la vocation initiale du bâtiment. Source de la fiche : Tradition orale ; anciens annuaires téléphoniques ; cartes postales anciennes. Remarques : Pour pallier le manque de voies de communications terrestres, leur lenteur ainsi que leur manque de fiabilité, les entrepreneurs ayant besoin d'un tel lien créèrent des chemins de fer économiques. Dans ce cas, la ligne Mortagne-Touvent-Virollet-Gémozac-Saintes, avec possibilité de connexion sur le réseau national à Gémozac ou Saintes. Ces voies mineures, appelées par les habitants "petit train", "tramway" ou "omnibus" ont subsisté jusqu'en 1945, puis ont été remplacées par la mise en place de la Régie départementale des transports en Aunis et Saintonge (RDTAS), disparue à la fin des années 80. Le déclin de la ligne de Mortagne s'explique par la disparition de la cimenterie et du négoce.