Gare

Saujon

Type : Architecture. Adresse : Place de la Gare. Implantation : En ville. Siécle : 19ème, troisième quart. Statut : Public. Appellation usuelle : Gare de Saujon. Parties constituantes : Totalité. Historique : La gare de Saujon a été créée, à l'instar de celle de Cozes, lors de l'ouverture de la ligne Pons-Saujon-Royan par la Compagnie du Chemin de Fer de la Seudre, filiale de la célèbre société de construction des Batignolles ; un premier embranchement est ouvert en 1876 vers l'estuaire de la Seudre et La Tremblade (jusqu'à la Grève) pour desservir les marais salants existant alors sur la rive gauche du fleuve côtier, d'où l'importance du bâtiment des voyageurs à ailes dissymétriques pour les correspondances. L'ensemble est racheté en 1880 par l'Etat qui établit une liaison directe en 1912 vers Saintes (toujours en fonction à l'heure actuelle). A partir de cette date le trafic d'origine de la ligne (Pons-Saujon-La Grève) baisse ; le transport des voyageurs s'effectue par des autocars en 1932 ; seul le transit des huîtres depuis La Tremblade, massif mais saisonnier reste fonctionnel jusqu'en 1980. L'association du Train Touristique de la Seudre reprendra cet embranchement en 1983. Murs : Calcaire ; moellons ; enduit. Toit : Ardoise. Etages : Un sur le corps principal. Source de la fiche : Flohic p.1063 ; prospection.