Logis

Breuillet

Type : Architecture. Implantation : en village (près de l'église). Siécle : 18ème (base) premier quart 19ème (restauration du bâtiment). Datation : Par source. Statut : Public. Appellation usuelle : Logis de la Roche?, dit aussi "Le Prieuré" ; ancien presbytère ; immeubles Bonhomme et Rateau ; La Rochebreuillet?. Parties constituantes : Totalité ; porche d'entrée daté de 1807 provenant des Renoulaux, lieu-dit de la commune. Historique : Prieuré dépendant de Cluny, en ruines en 1662 ; logis du 18ème à la base, mis à mal par un fermier indélicat à la Révolution ; reconstruit avec des éléments disparates du logis de la Roche, en ruines à la même époque. Murs : Calcaire ; moellons ; enduit. Toit : Tuile canal (logis) ; ardoise (tour ou pigeonnier). Etages : Un. Sculptures : Fronton des cheminées (l'un d'entre eux représentant le Sacrifice d'Abraham avec comme devise : "Quiconque espère en dieu vivant jamais ne périra") ; sur l'autre, ornée d'un casque on peut voir :"Je ferai nobles ceux qui m'honoreront. Ceux qui me méprisent seront dégradés de noblesse". Intérêt : Deux cheminées "Renaissance" remarquables ; tambour de colonne gallo-romain dans la cour? ; puits ; sarcophage médiéval. Source de la fiche : Prospection ; fascicule histoire locale. Remarques : A prospecter : historique un peu confuse.