Monastère

Saint-Palais-sur-Mer

Type : Architecture. Adresse : Avenue de Courlay. Implantation : En ville. Siécle : Premier quart 20ème. Datation : Par source. Statut : Non connu. Appellation usuelle : Monastère des Soeurs Dominicaines de Béthanie. Parties constituantes : Extérieures (corps principal de bâtiment ; deux pavillons). Historique : Ancien orphelinat, construit en 1923-24 par l'architecte royannais Vaucheret ; puis couvent et accueil d'institutrices libres jusqu'en 1939 ; entrepôt de munitions pendant la guerre ; puis reprise des activités religieuses En 1923, est élevé sur un terrain acquis à cet effet par Louis-Jean d'Auby un orphelinat qui devait être administré par les sœurs de Nevers et succéder à celui qu' elles occupaient à Mornac. Mais la municipalité et le ministère de l'Intérieur ayant posé un véto, il est décidé en 1925 que les bâtiments qui venaient d'être élevés par l'architecte Georges Vaucheret auraient pour vocation d'accueillir les institutrices libres de Charente-Inférieure et qu'il prendrait le nom de Béthanie ; transformé en entrepôt par les Allemands en 1940, l'édifice retrouve une fonction en 1954 avant d'être mis à la disposition des dominicaines de Mauléon (64) en 1973. La façade principale masque l'articulation des différents bâtiments organisés autour d'un cloitre ; le style sec est caractéristique de l'œuvre de Georges Vaucheret. La communauté de dominicaines de Mauléon n'existe plus. Murs : Calcaire ; moellons ; enduit. Toit : Tuile mécanique romane. Etages : Un. Intérêt : Seul bâtiment de ce type en Pays Royannais. Source de la fiche : Travaux historiques (J. Nappée). Remarques : Fermé au public (lieu de travail, prière et méditation). Les Soeurs sont parties fin 2001 Visible de la route.